Streamlab

 ____     ______      ____        ______      ______    ____       ____                   ____       ______               ____       _____       ____        ____        ______      ______      ____        ____       ____       
/\  _`\  /\__  _\    /\  _`\     /\  _  \    /\__  _\  /\  _`\    /\  _`\                /\  _`\    /\__  _\             /\  _`\    /\  __`\    /\  _`\     /\  _`\     /\  _  \    /\__  _\    /\  _`\     /\  _`\    /\  _`\     
\ \ \L\ \\/_/\ \/    \ \ \L\ \   \ \ \L\ \   \/_/\ \/  \ \ \L\_\  \ \,\L\_\              \ \ \L\_\  \/_/\ \/             \ \ \/\_\  \ \ \/\ \   \ \ \L\ \   \ \,\L\_\   \ \ \L\ \   \/_/\ \/    \ \ \L\ \   \ \ \L\_\  \ \,\L\_\   
 \ \ ,__/   \ \ \     \ \ ,  /    \ \  __ \     \ \ \   \ \  _\L   \/_\__ \               \ \  _\L     \ \ \              \ \ \/_/_  \ \ \ \ \   \ \ ,  /    \/_\__ \    \ \  __ \     \ \ \     \ \ ,  /    \ \  _\L   \/_\__ \   
  \ \ \/     \_\ \__   \ \ \\ \    \ \ \/\ \     \ \ \   \ \ \L\ \   /\ \L\ \              \ \ \L\ \    \ \ \              \ \ \L\ \  \ \ \_\ \   \ \ \\ \     /\ \L\ \   \ \ \/\ \     \_\ \__   \ \ \\ \    \ \ \L\ \   /\ \L\ \ 
   \ \_\     /\_____\   \ \_\ \_\   \ \_\ \_\     \ \_\   \ \____/   \ `\____\              \ \____/     \ \_\              \ \____/   \ \_____\   \ \_\ \_\   \ `\____\   \ \_\ \_\    /\_____\   \ \_\ \_\   \ \____/   \ `\____\
    \/_/     \/_____/    \/_/\/ /    \/_/\/_/      \/_/    \/___/     \/_____/               \/___/       \/_/               \/___/     \/_____/    \/_/\/ /    \/_____/    \/_/\/_/    \/_____/    \/_/\/ /    \/___/     \/_____/
                                                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                                                                   
| Streamlab | Journal | RSS

PIRATES ET CORSAIRES

Extraits choisis dans "La lettre des sociétaires - S@CEM - N°54 - Juillet 2004"


Tribune :
PIRATES ET CORSAIRES
Par le Président du Conseil d’administration de la S@CEM

Nous sommes le pays d’Arsène Lupin et de Rocambole. Les gentils cambrioleurs qui volent les méchants exploiteurs ont toujours bonne presse.
Les internautes qui téléchargent illégalement des musiques ou des films se sentent de la race des corsaires, confisquant les trésors des galions d’une royauté ennemie.
Ne leur en déplaise, ils sont bien des pirates et leurs victimes se comptent par milliers. Quand je parle victimes, il s’agit, bien avant les maisons de disques et les grands producteurs de cinéma, des créateurs, de ceux sans qui rien n’existe.

[...]

"De nombreux français ont plébiscité le peer to peer, légalisons-le" nous disent en substance les tenants de la licence légale sur Internet. Eh bien les créateurs n’admettent pas l’apologie d’un système qui permet aux internautes d’échanger des millions d’oeuvres, stockées dans leur ordinateur, mais qui ne leur appartiennent pas.

Transposée dans le monde réel, la proposition d’une licence légale sur Internet pourrait être : commandez sans les payer tous les CD et tous les DVD que vous voulez, faites-vous livrer par courrier et la Poste concédera aux ayants droit un petit pourcentage sur le prix du timbre. L’instauration de la licence légale n’est pas une solution acceptable : la réponse au piratage informatique doit être juridique et technique. Nous ne voulons pas d’un système qui n’accorderait aux créateurs et à leurs éditeurs que des sommes très faibles, à répartir par sondage et qui varieraient suivant l’âpreté de la concurrence et des tarifs pratiqués par les fournisseurs d’accès. Nous souhaitons que la loi nous permette de mettre en place progressivement les mesures techniques et de filtrage pour une exploitation rationnelle et licite, parce qu’autorisée par les créateurs des oeuvres sur Internet : ceci tout en bloquant la circulation des fichiers piratés, ce qui implique une certaine responsabilisation des fournisseurs d’accès. Les adeptes du peer to peer doivent comprendre que les possibilités de réinvestissement des producteurs étant gravement limités du fait de ce piratage massif, les premiers sacrifiés sont les créateurs et les interprètes les plus fragiles, les projets les plus audacieux. Les internautes vont voir progressivement, du fait de cette pratique, leurs possibilités de choix se réduire d’une façon drastique.


Palmarès 2003 des oeuvres S@CEM les plus utilisées en France et à l’étranger

Les 10 oeuvres musicales ayant généré, en France le plus de droits [1]

- La musique - B.Mann / C. Weil / A. Gregory (Int. Star Academy, Nicoletta)
- Like a prayer - Madonna / P. Leonard (Int. madonna, Mad House)
- Whenever wherever - G. Estefan / T. Mitchell / Shakira (Int. Shakira)
- Love don’t let me go - D. Guetta / C. Willis / J.-C. Carre / J. Garraud (Int. D. Guetta)
- Can’t get you outa my head - R. Davis / C. Dennis (Int. K. Minogue)
- La bomba - F. Zambrana (int. King Africa)
- Qui est l’exemple ? - H. Mkouboi / P. Molinier / I. Silberstein (Int. Rohff)
- Tu trouveras - L. Florence / P. Obispo (Int. N. St Pierre, P. Obispo)
- Tournent les violons - J.J. Goldman / E. Benzi (Int. J.J. Goldman)
-  1er Gaou - S. Traore / E. Tayoro (Int. Magic System)

Les 10 oeuvres de la Sacem les plus exportées [2]

-  Comme d’habitude - C. François / J. Revaux / G. Thibaut
-  Moi Lolita - M. Farmer / L. Boutonnat
-  Le Boléro - M.Ravel
-  Les feuilles mortes - J. Prévert / J. Kosma
-  Tableaux d’une exposition - M. Ravel
- La vie en rose - E.Piaf / Louiguy
-  Starlight - S. Benichou / G. Atlan
-  Roméo et Juliette Opus 64 - S.Prokofieff
- La mer - C. Trénet / A. Lasry
- Tic Tic Tac - B. Lima

Les 10 plus grandes tournées et spectacles musicaux

- Johnny Halliday
- Renaud
- Star Academy
- The Rolling Stones
- Laurent Gerra
- Florent Pagny
- Pascal Obispo
- Les Dix Commandements
- Eddy Mitchell
- Ben Harper

-posté par samy


Notes

[1] Diffusion ou reproduction en 2002, répartition des droits d’auteur en 2003

[2] Diffusion en 2001/2002, répartition des droits d’auteur en 2003


Posté par 808 - 2004-07-30 23:14:00

Dans la même rubrique Audit juridique du site Streamlab.info

Lestéléchargements.com

Reduis ! Reutilise ! Recycle !

P2P : n’ayez pas peur !

Banques de fichiers sur le réseau

1ère rencontre BRIKOMUSIK à Lille

Telechargeland

BABAJAY : enfin !

RESSOURCES

Un Majeur pour les Majors

Propriété intellectuelle artistique

Un CVS pour les sous-développeurs !

Propreté intellectuelle

Le wifi fait son entrée à ecoBOX : un nouvel espace virtuel.

STREAMWARS : join the fight !

Identification des humains (2)

Identification des humains : reverse Turing test

DARKNET

WebJockey

P2P2SARKOZY !


Info : Contact : Connexion :